De quelle manière le dioxyde de titane est-il bénéfique à une économie circulaire ?

La réussite du plan d’économie circulaire développé par l’Union européenne dépend de composants tels que le dioxyde de titane, qui permet d’améliorer l’efficacité des ressources utilisées dans le cadre de l’élaboration de nombreux produits et services.

Avec son plan d’action fondé sur la mise en place d’une économie circulaire, la commission européenne veut guider l’Union européenne vers un futur bien plus durable, où les différentes ressources exploitées pour la production sont minimisées, où les matériaux sont conservés au sein de l’infrastructure économique pendant une durée aussi longue que possible et où la production de déchets est réduite.

Le dioxyde de titane (TiO2) joue un rôle important dans ce processus, car ses nombreuses propriétés permettent d’améliorer nos produits sur de nombreux plans :

  • Efficacité : l’utilisation de TiO2 permet d’atteindre des standards élevés de brillance, d’intensité des couleurs et d’opacité avec moins de ressources. À titre d’exemple, sans l’inclusion de TiO2 dans la formule des peintures, une plus grande quantité de ces dernières serait nécessaire pour atteindre le même degré de couverture.
  • Résistance et protection : celui-ci permet de prolonger la durée de vie de nos produits en leur garantissant une résistance optimale à la chaleur, à la lumière et aux dégradations. Le TiO2 permet en effet d’atteindre un niveau de performances d’exception dans ce domaine, en dispersant les rayonnements visibles et ceux proches des infrarouges et en absorbant les rayons UV, garantissant ainsi une protection optimale. Ceci assure une plus longue durée de vie à nos produits, et une production de déchets moins importante sur le long terme.
  • Non-toxicité : étant non-toxiques et non-réactifs, les produits contenant du TiO2 peuvent être collectés de manière sécurisée en fin de vie afin de s’assurer que les ressources puissent bien être de nouveau utilisées.

L’incorporation de TiO2 dans les produits du quotidien permet d’augmenter leur durabilité, au profit de l’environnement et de l’infrastructure économique.

 

Augmentation de la durée de vie des peintures et pièces en plastique automobiles

De nombreux constructeurs automobiles vantent les propriétés protectrices du TiO2, qui permet de lutter contre la détérioration des peintures grâce à ses qualités d’absorption des rayons UV. Ces dernières permettent à nos véhicules de conserver leur brillance pendant plus longtemps, et ainsi aux automobilistes de consacrer moins de temps et de ressources à la correction de défauts de peinture potentiels.

Paul Wickens, responsable d’unité dans l’atelier de peinture de l’usine de production Vauxhall de Luton au Royaume-Uni, précise : « Nous sommes une entreprise internationale, et nos véhicules doivent donc pouvoir être conduits n’importe où dans le monde et conserver leur niveau de brillance pendant un certain temps. Le dioxyde de titane permet de réfléchir et disperser les rayons UV afin de protéger la finition des peintures ».

« Autrefois, en regardant d’anciens véhicules, on pouvait constater que la peinture était défraîchie et avait un effet plâtreux à cause de l’exposition au soleil, mais aujourd’hui, le TiO2 permet d’éviter cela. »

Le TiO2 joue également un rôle très important dans l’optimisation de la durabilité et de la résistance aux conditions météorologiques des pièces automobiles en plastique, tout en permettant d’augmenter l’éclat de leurs couleurs, leur opacité et leur brillance.

 

Processus de peinture de véhicules au sein de l’usine de production Vauxhall de Luton

 

Protection des matériaux de construction contre les conditions extérieures

Lorsque le TiO2 est ajouté à des plastiques destinés à une utilisation en extérieur, ses propriétés de protection permettent à ceux-ci de supporter l’érosion naturelle et les dégâts légers liés à la lumière. Le TiO2 joue par exemple un rôle crucial dans la protection des tuyaux en plastique, rallongeant leur durée de vie et permettant de s’assurer que notre eau potable soit transportée de façon sûre. De manière similaire, le TiO2 est également utilisé afin d’optimiser la composition des fenêtres et portes en plastique et ainsi éviter qu’elles soient souvent remplacées, résultant à une production de déchets plastiques réduite.

De par son utilisation dans les peintures et enduits, le TiO2 améliore également la durée de vie d’autres matériaux. C’est précisément pour cette raison qu’une peinture spécialisée contenant du TiO2 fut utilisée pour revêtir le viaduc de Millau. Compte tenu de l’ampleur impressionnante de cette infrastructure, une peinture intelligente et durable était en effet essentielle afin de s’assurer que ce monument perdure pendant de nombreuses générations.

 

Recyclage et développement de technologies innovantes

En plus d’augmenter la longévité des produits, les propriétés du TiO2 permettent également une réutilisation et un recyclage des produits lorsque ceux-ci parviennent en fin de vie. Par exemple, l’un des principaux obstacles au recyclage du bois est l’irrégularité de sa couleur et de sa texture. Dans ce type de cas, des enduits contenant du TiO2 sont utilisés afin d’harmoniser et d’uniformiser le résultat final, comme lors du recyclage de mobilier.

Le TiO2 est également couramment utilisé dans de nouvelles applications innovantes, dont certaines pourraient fortement contribuer à cette économie circulaire. Le TiO2 pourrait, par exemple, jouer un rôle vital dans le développement de la prochaine génération de piles rechargeables. Une technologie plus avancée permettrait en effet de non seulement réduire les déchets liés aux piles, mais également ceux liés aux appareils électroniques les utilisant.

 

TDMA_Circular economy_batteries

Le dioxyde de titane joue un rôle crucial dans l’avenir des piles rechargeables

 

Pourquoi faire un autre choix ?

Le TiO2 permet de réduire les déchets, et ainsi de diminuer la demande liée aux matières brutes.

Un autre facteur faisant du TiO2 un choix évident pour la grande majorité des fabricants est son efficacité bien plus importante que celle de solutions alternatives : en effet, bien moins de matières brutes sont utilisées afin d’obtenir les mêmes résultats. Dans le cas des peintures et matières plastiques, deux des cas d’utilisation les plus répandus, aucun autre pigment ne parvient à égaler les performances offertes par le TiO2.

Des estimations formulées par des experts du secteur des matières plastiques démontrent que la meilleure alternative existante nécessiterait tout de même quatre à cinq fois plus de matière pour obtenir le même degré d’opacité permis par le TiO2, et serait toujours bien loin de la blancheur offerte par celui-ci.

Environ 95 % des peintures contiennent du TiO2, et aucune des alternatives possibles à ce dernier ne possède ses propriétés de diffusion de la lumière ou son pouvoir couvrant. Cela signifie qu’une utilisation de solutions alternatives nécessiterait bien plus de couches de peinture afin d’obtenir une couverture totale, entraînant ainsi une croissance de la demande liée aux matières brutes (plus de ressources étant nécessaires afin d’obtenir le même résultat) ainsi qu’une augmentation de la production de déchets.

Le TiO2 est utilisé en tant que matière brute dans de nombreux produits précisément en raison de ses propriétés servant l’économie circulaire, les consommateurs réclamant de plus en plus des produits de qualité à longue durée de vie. Néanmoins, une mise en place précipitée par l’UE d’une réglementation sur l’utilisation du TiO2 pourrait rapidement nuire aux objectifs d’économie circulaire : découvrez plus de détails à ce propos ici. Le TiO2 étant non-toxique, les matières en contenant peuvent actuellement être recyclées ou réutilisées une fois en fin de vie, soulignant une nouvelle fois les propriétés de durabilité uniques de cette substance.