Industrie durable

La responsabilité environnementale et le développement durable sont au cœur de toutes nos activités.

Voici quelques exemples des mesures que nous avons prises pour démontrer notre engagement visant à garantir que nos produits sont fabriqués et utilisés de manière durable.

 

Responsible Care®

En tant que membres du Cefic, les entreprises de la TDMA s’évertuent à respecter et promouvoir la charte Responsible Care®.

Responsible Care® est une initiative de l’industrie chimique mondiale qui engage les entreprises et les organisations nationales de l’industrie chimique, ainsi que leurs partenaires à :

  • Améliorer continuellement leur savoir-faire en matière d’environnement, de santé, de sûreté et de sécurité, ainsi que les performances de leurs technologies, processus et produits

 

  • Utiliser les ressources de manière efficace et minimiser les pertes

 

  • Rendre compte de manière transparente sur leurs performances, réalisations et difficultés

 

  • Écouter, rencontrer et travailler avec le public afin de comprendre et de répondre à ses inquiétudes et attentes

 

  • Coopérer avec les gouvernements et les organisations afin de développer et de mettre en œuvre des règlementations et des normes efficaces, et s’y conformer ou les dépasser

 

  • Fournir de l’aide et des conseils pour encourager la gestion responsable des substances chimiques par tous ceux qui les gèrent et les utilisent d’un bout à l’autre de la chaîne du produit

 

Évaluation du cycle de vie

L’initiative Responsible Care® a été lancée il y a plus de 30 ans afin de répondre aux préoccupations du public concernant la fabrication, la distribution et l’utilisation des substances chimiques.

Nous comprenons à quel point il est important de garantir au grand public que nos produits peuvent être utilisés sans danger et sont respectueux de l’environnement. Nous savons également que pour cela, nous devons fournir des preuves.

C’est pourquoi nous avons été le fer de lance en matière de recherche sur l’innocuité du TiO2, grâce notamment à une étude sur 30 ans portant sur des travailleurs exposés au dioxyde de titane, et deux études en cohorte sur des travailleurs, basées sur plus de 70 ans de données.¹

Nous publions également des informations sur l’empreinte écologique des produits à base de TiO2. La TDMA réalise une évaluation du cycle de vie, une méthode scientifique rigoureuse consistant à évaluer l’impact d’un produit sur l’environnement tout au long de son cycle de vie, des processus utilisés pour le produire jusqu’à sa fin de vie.

Nous avons développé une méthode de comptabilisation et de compte-rendu permettant de mettre en évidence l’empreinte carbone des produits à base de dioxyde de titane. Les données d’inventaire du cycle de vie produites à l’aide de cette méthode ont été examinées de manière indépendante et sont disponibles dans l’European Life Cycle Data Base, ou base de données européenne des cycles de vie.

Nous encourageons également nos parties prenantes à utiliser nos données d’inventaire du cycle de vie pour évaluer l’empreinte carbone de leurs propres applications à base de TiO2.

 

Règlementation REACH

Le dioxyde de titane est enregistré dans le cadre de REACH, une règlementation applicable dans toute l’Union européenne visant à protéger la santé et l’environnement de tout risque potentiel des substances chimiques.

Visitez notre page sur REACH pour plus d’informations.

 

Applications durables

Le dioxyde de titane n’est pas seulement sûr, et il présente également des avantages très divers en matière d’environnement.

On peut citer, à titre d’exemples :

  • Efficacité énergétique de revêtements réfléchissants et pour « cool roofs »

 

  • Énergie renouvelable plus abordable, grâce à des cellules solaires à pigment photosensible

 

  • Utilisation efficace des ressources grâce à des matériaux de construction durables

 

  • Réduction du gaspillage grâce à des films d’emballage plus légers

 

Le TiO2 est également utilisé pour faire face à l’un des principaux défis planétaires en matière d’environnement : la pollution atmosphérique, dont on estime qu’elle est à l’origine de 450 000 morts prématurées chaque année rien qu’en Europe.

Des dioxydes de titane spécifiques peuvent être activées par la lumière pour neutraliser les polluants atmosphériques. Des revêtements à base de TiO2 sont utilisés à ces fins dans des cadres aussi divers qu’un hôpital  au Mexique et des trottoirs aux Pays-Bas. Les concepteurs de l’hôpital Manuel Gea González, situé dans la ville de Mexico et dont la façade a été recouverte de 2 500 m² de revêtement à base de TiO2, estiment qu’elle élimine la pollution produite par 1 000 voitures chaque jour.

 

Références


[1] Mortality among Titanium Dioxide Workers at Three DuPont Plants, Elizabeth D. Ellis, PhD, Janice Watkins, MS, William Tankersley, MS, Joyce Phillips, BS, et David Girardi, BS, Journal of Occupational and Environmental Medicine, mars 2010 et Occupational Exposure and Mortality Among Workers at Three Titanium Dioxide Plants, Elizabeth D. Ellis, PhD, Janice P. Watkins, M.S., William G. Tankersley, M.S., Joyce A. Phillips, B.S., et David J. Girardi, B.S., American Journal of Industrial Medicine, octobre 2012