Finies les mauvaises odeurs des exploitations agricoles ? Le dioxyde de titane et les rayons UV permettent de réduire les odeurs de bétail

Les fermes agricoles et les exploitations d’élevage s’annoncent souvent par l’odeur qu’elles dégagent avant même de pouvoir être vues. Or, les chercheurs de l’université d’État de l’Iowa sont actuellement sur le point de littéralement mettre en lumière une solution potentielle.

 

En recouvrant les bâtiments agricoles d’une fine couche de dioxyde de titane et en exposant ensuite cette surface à une lumière UV atténuée, appelée « lumière noire », ils ont pu neutraliser en laboratoire les composés gazeux qui produisent des odeurs désagréables.

 

Ce procédé déclenche une réaction photocatalytique qui décompose les composés malodorants en substances moins odorantes. Les premières études menées en laboratoire font apparaître une réduction de 40 % à 100 % des mauvaises odeurs.

 

Au-delà de leur odeur nauséabonde, certains gaz produits par l’élevage sont également nocifs pour l’environnement. Des premiers tests encourageants ont également montré que ce procédé réduisait de 9 % l’oxyde nitreux, un gaz à effet de serre.

 

Les résultats seront prochainement testés sur une installation d’élevage pour étudier si les effets peuvent être reproduits en conditions réelles, en vue de produire un enduit commercialement viable.

 

Lire l’article : https://www.cals.iastate.edu/news/releases/iowa-state-university-research-uses-light-neutralize-livestock-odors

 

Lien connexe : Ces bâtiments qui luttent contre la pollution atmosphérique