Dernières nouvelles de TDMA

Une déclaration de la TDMA sur les conclusions de 60 Millions de Consommateurs sur le dioxyde de titane

L’Association des fabricants de dioxyde de titane (TDMA) souhaite réagir aux conclusions tirées par l’organisation française de consommateurs “60 millions de consommateurs” au sujet de l’utilisation du dioxyde de titane (TiO2) dans les dentifrices, à la lumière de l’avis 2021 de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur le TiO2 en tant qu’additif alimentaire (E171).

Premièrement, l’avis de l’EFSA portait uniquement sur l’utilisation du TiO2 dans l’alimentation et non sur son utilisation dans les cosmétiques. Deuxièmement, l’avis de l’EFSA 2021 n’a trouvé aucune preuve concluante montrant des effets nocifs dus à l’ingestion du E171. L’EFSA s’est contentée d’identifier des incertitudes et la nécessité d’étudier davantage les effets de la substance, une conclusion contestée par d’autres autorités scientifiques de confiance.

 

En effet, les organismes de réglementation mondiaux, dont Santé Canada, la Food Standard Agency (FSA) du Royaume-Uni et Food Standards Australia New Zealand (FSANZ), ont récemment procédé à un examen complet des données scientifiques disponibles et des nouvelles données générées après l’avis de l’EFSA, et ont conclu qu’il existe déjà suffisamment de preuves scientifiques pour en déduire que l’E171 est sans danger pour la consommation humaine. Pour en savoir plus sur les avis de Santé Canada, de la FSA britannique et du FSANZ.

 

L’avis de l’EFSA de 2021 n’aborde ni ne remet en question la sécurité du E171 dans les applications cosmétiques, y compris le dentifrice. L’utilisation du E171 dans les cosmétiques continue d’être approuvée comme sûre dans l’Union européenne. Cette approbation est basée sur des tests et des évaluations approfondis réalisés par des autorités de sécurité européennes indépendantes.

 

Les derniers développements scientifiques confirment la sécurité du E171

Après l’avis de l’EFSA de 2021 sur le E171, la sécurité du TiO2 en tant qu’additif alimentaire a fait l’objet d’une évaluation rigoureuse de la part de la Food Standard Agency (FSA) du Royaume-Uni, la Food Standards Australia New Zealand (FSANZ) et Santé Canada, le département de la politique de santé du gouvernement canadien.

Le 20 juin 2022, Santé Canada a conclu dans un nouveau rapport sur l’état de la science que l’E171 est sans danger pour la consommation humaine. Cette conclusion est conforme à celle de la FSA et du FSANZ du Royaume-Uni qui, en 2022, n’ont trouvé aucun problème de santé lié à l’utilisation du TiO2 comme additif alimentaire.

La TDMA se félicite de la position de ces organismes de réglementation qui, contrairement à l’avis de l’EFSA sur l’E171, est fondée sur un examen complet de toutes les données scientifiques disponibles concernant les utilisations alimentaires du TiO2.

La TDMA demande maintenant à la Commission européenne de déclencher un réexamen critique de l’avis de l’EFSA 2021. Les conclusions et l’approche de Santé Canada, du FSANZ et de la FSA britannique devraient être dûment prises en considération dans l’évaluation du E171 et de son utilisation continue dans les cosmétiques.

Lire le communiqué de presse complet de TDMA sur le rapport scientifique de Santé Canada.

Voir plus dans la Dernières nouvelles de TDMA ou voir toutes les nouvelles